Le Conseil régional de Bretagne invite
l'art en gare

Du 24 février au 25 mai 2015, venez découvrir 30 portraits extraits de l'œuvre « Studio Malick » dans quelque 50 gares et haltes du réseau TER breton, ainsi qu'à la gare Montparnasse.

Chaque jour des dizaines de milliers de Bretonnes et de Bretons empruntent les lignes régionales. Ce temps de voyage est propice aux rencontres, aux échanges et aux découvertes.

Avec l'idée d'offrir plus que le transport, le Conseil régional, accompagné par la SNCF Gares & Connexions, ouvre son réseau à la diversité des expressions artistiques et culturelles. A la croisée de ses missions Transport et Culture, il souhaite faciliter l'accueil de projets artistiques dans les lieux plus généralement dédiés au transport.

Les œuvres de Malick Sidibé s'exposent dans les gares et dans les trains.

Pour cette première édition de l'opération Voyagez, prenez l'Art, le Fonds régional d’art contemporain Bretagne s'associe au Conseil régional pour offrir aux voyageurs l'opportunité de découvrir, dans ces lieux de passage, le travail de l’artiste malien Malick Sidibé.

Né en 1935 au Mali, Malick Sidibé commence sa carrière dans les années 50 auprès d’un photographe français, d’abord comme dessinateur, avant d’ouvrir son propre studio photographique en 1962, alors que son pays accède à l’indépendance.
Jusqu’en 1977, il poursuit de nombreux reportages sur les loisirs des jeunes du tout nouvel Etat malien et son studio devient l’un des plus importants de la capitale.
En 1994, son travail est présenté aux premières Rencontres africaines de la photographie de Bamako : le début de la reconnaissance.

Malick Sidibé a reçu le Prix Hasselblad en 2003. Un Lion d’or a été attribué pour l’ensemble de son œuvre à la 52e Biennale d’art contemporain de Venise en 2007.

Dans mon pays, le portrait incarne la tradition photographique. Il retrace aussi notre histoire, notre peuple, à travers des visages, coiffures, vêtements, objets, tresses, chaussures… Les clients veulent montrer leur visage et ce qu’ils possèdent. Ils répètent leur pose devant leur miroir. Certains mettent du talc pour éviter de transpirer. D’autres s’aspergent de parfum pour accentuer une atmosphère ; ça ne sent pas, une photo, quoique…

Malick Sidibé, portraitiste d’Afrique, par Michel Guerrin dans Le Monde, 21.03.2003

En juillet 2006, Malick Sidibé répond à l’invitation du Centre d’art GwinZegal. Trois semaines durant, il déplace et installe son studio photographique itinérant dans plusieurs lieux en Bretagne : dans les locaux de l’ancienne perception et à la plage du Palus à Plouha, à la bibliothèque du Faouët et au Bathyscaphe à Pommerit-le-Vicomte.

L’aménagement est semblable au studio que le photographe a ouvert à Bamako plus de trente ans auparavant : quelques chaises, un fauteuil, deux projecteurs situés de chaque côté du tissu qui sert de décor de fond et, sur son trépied, le Rollei que le photographe utilise quotidiennement au Mali.

La première journée est calme. La foule ne se presse pas. Mais très vite, après quelques échanges avec le photographe, la timidité fait place à la curiosité et à la bonhomie. Le bouche-à-oreille fonctionne et, au bout de trois semaines, il faut refuser du monde. Jeunes ou moins jeunes, résidents ou vacanciers, seul ou en famille, toutes et tous se prêtent au jeu pour, au final, composer le portrait d’une communauté dans toute sa diversité.

Au total, 80 portraits sont réalisés et en mai 2007, l’œuvre entre dans la collection du Frac Bretagne.

Autorité organisatrice de transport, le Conseil régional a, en un peu plus de 10 ans, beaucoup investi pour que le service proposé et que les infrastructures d'accueil des voyageurs répondent aux attentes de tous les Bretons et de tous les territoires.

Au-delà de cette mission de transport, et par le biais de partenariats engagés avec des structures régionales qui développent des projets artistiques et culturels, il souhaite aujourd'hui renforcer l’attractivité et le dynamisme du TER.

Les initiatives menées dans le cadre de l'opération Voyagez, prenez l'Art ont vocation à offrir aux usagers et non-usagers du TER l’opportunité de découvrir et d’expérimenter des actions culturelles innovantes et d’investir autrement les gares, les trains et les cars du réseau breton.

L'exposition des œuvres de Malick Sidibé constitue la première édition de cette opération.

En savoir plus sur les politiques régionales Transport et Culture

Les cartes postales

Dans le cadre de cette opération, 6 des 30 visuels de Malick Sidibé sont déclinés sous forme de cartes postales, mises à disposition gratuite du public dans les gares du réseau TER breton. Collectionnez-les !

Les œuvres de Malick Sidibé sont en accès libre et gratuit dans l'ensemble des gares participant à l'opération.